Nintendo Switch Review: ce dont est capable la nouvelle console 2 en 1
Critique

Nintendo Switch Review: ce dont est capable la nouvelle console 2 en 1

Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Zurich, le 03.03.2017
Traduction: HieronymusSophronius
La Nintendo Switch adopte la même approche que la Wii U dans une version plus aboutie. Une console de salon portable? S'agit-il de l'ultime produit ou d'un produit plus mitigé? Nous l'avons testé!

Cinq ans après son apparition sur le marché, la Wii U a trouvé un successeur. La neuvième génération des consoles Nintendo combine le familial classique et le portable. Alors que les Japonais ont toujours fait preuve d'habileté avec leurs Game Boy et 3DS, le succès n'a pas toujours été au rendez-vous pour leurs consoles. La Wii U s'est en particulier heurtée à un écho plutôt modéré en dépit du vaste catalogue de jeux fantastiques qui l'accompagnait. Cela expliquerait la rapide mise sur le marché d'une nouvelle console après un laps de temps finalement assez court.

Mode tablette – vs console

La Nintendo Switch poursuit là où s'est arrêtée la Wii U. Au lieu d'une tablette fixe, fonctionnant à quelques mètres de la console proprement dite, la Nintendo Switch propose un dispositif hybride, tablette et console à la fois. Le dock sur lequel vous emboîtez les manettes lorsque vous voulez jouer sur un téléviseur sert en fait de station de chargement et de passerelle vers la TV. Toute la puissance de traitement provient de la tablette-console. Son écran possède une résolution de 1280x720 pixels qui passe à 1920x1080 sur un téléviseur.

La Switch n'en est pas moins une console. La transformation du système portable en système stationnaire se réalise en quelques secondes et les deux modes fonctionnent sans accroc. Il m'est souvent arrivé de jouer pendant le trajet en train vers le boulot. Des titres comme «Zelda Breath of the Wild» gagnent toutefois en intensité sur un écran de téléviseur. L'écran LCD de 6,2 pouces convainc quant à lui par la richesse des couleurs et son caractère tactile multipoints.

La Switch ne réussit pas à être parfaite justement en raison même de son caractère hybride. Elle ne peut rivaliser avec la PS4 ou la Xbox One sur le plan des performances techniques. Il en résulte des parties en multijoueurs qui ne s'affichent quasi pas ou paraissent en version allégée sur la Switch. En mode tablette par contre, la batterie n'offre pas assez d'autonomie.

Le côté polyvalent constitue cependant une spécifité intéressante. Aucune autre console de jeux ne permet une telle diversité d'utilisation: sur le dock pour jouer depuis le canapé, en mode tablette sur le trajet ou durant la pause déjeuner avec les collèges, chacun une Joy-Con à la main.

Les manettes

À propos des manettes justement: les Joy-Con. Ces petites boîtes de contrôle sont un véritable concentré de technologie. Des capteurs de mouvement, des capteurs infrarouges, la fonction vibration HD (HD-rumble) et des boutons à n'en plus finir. Elles sont impressionnantes de technologie, de fabrication irréprochable et la fonction vibration HD est d'une véracité étonnante. Cette fonctionnalité vous donne l'illusion de sentir au bout de vos doigts des vagues roulements ou encore des glaçons s'entrechoquant dans un verre.

Dommage qu'elles soient si étroites! Des crampes se font sentir avec des mains de taille normale rien qu'en les regardant. Je n'ai jusqu'ici heureusement pas rencontré ce genre de souci en jouant. Je n'ai néanmoins encore jamais utilisé l'une ou l'autre manette pour une longue partie, comme cela serait le cas avec «Mario Kart» à deux joueurs. Comparés à une commande PS4, les boutons et le levier analogique sont nettement plus petits.

Les Joy-Con s'adaptent à différentes utilisations:

  • soit vous utilisez les Joy-Con directement branchées sur la Switch
  • soit vous tenez une Joy-Con dans chaque main pour vos jeux habituels
  • soit vous tenez une Joy-Con dans chaque main et vous les inclinez en tous sens pour les motion games
  • soit vous jouez à deux et manipulez alors chacun une Joy-Con dans le sens transversal
  • soit vous jouez à deux et tenez chacun une Joy-Con pour des motion games
  • soit vous clipsez les Joy-Con sur le grip livré d'origine et vous disposez alors d'une commande normale.

Deux petites housses de caoutchouc avec dragonnes sont par ailleurs également fournies. Vous pouvez les placer sur les manettes et ainsi gagner 1 cm d'épaisseur, ce qui rend alors plus maniables les Joy-Con. Elles transforment de plus les touches SL et SR minuscules en gâchettes plus appropriées.

La manette Grip

La manette Grip fournie d'origine n'est pas une commande à proprement parler, mais plutôt un dispositif de fixation des Joy-Con. Vous pouvez les clipser sur la Grip et disposerez alors d'une commande classique. Elle tient relativement bien en main, mais, après une longue session de jeu, j'aurai préféré qu'elle soit plus grande. Si vous êtes plutôt écran télé, je vous recommande la manette Pro disponible séparément.

Le défaut majeur de la Grip est l'absence d'une connexion de chargement. Lorsque les Joy-Con sont branchées sur la Grip, il vous est impossible de les charger en même temps. Vous avez à cette fin besoin du chargeur adapté disponible séparément. Pur commerce, me direz-vous! Impossible de poursuivre la partie sur le téléviseur si les Joy-Con sont à plat.

Manettes
Joy-Con Charging Grip
–18%
28,81avant 35,20
Nintendo Joy-Con Charging Grip

Pour le chargement et la lecture simultanée

Seule la Charging Grip optionnelle permet de télécharger et jouer en même temps.

Les jeux

Pour le lancement, seule une poignée de titres est disponible, soit sous forme de cartouches de jeu ayant l'aspect d'une carteSD, soit sous forme de téléchargements payants. Mais vous n'aurez que peu d'espace pour ces derniers du fait que la Switch ne propose que 32 Gb de stockage interne. Vous pouvez toutefois ajouter une carte microSD pour augmenter le stockage (jusqu'à 2 To). Voici la liste complète:

  • 1 2 Switch
  • Dragon Quest Heroes I & II (Japon, EU pas de date)
  • FAST RMX
  • Human Resource Machine
  • I Am Setsuna
  • Just Dance 2017
  • Little Inferno
  • Shovel Knight
  • Skylanders Imaginators
  • Snipperclips
  • Super Bomberman R
  • The Legend of Zelda: Breath of the Wild
  • World of Goo

Le phénoménal «Zelda» figure sans aucun doute parmi les incontournables. Voici le test en détail.

Placeholder image
placeholder

placeholder

«1-2-Switch» est le second titre publié par Nintendo.

«1-2-Switch»

Une collection de 28 mini jeux dont le niveau n'est malheureusement en rien comparable à Wii Sports. L'intérêt de la compilation réside dans le fait que vous jouez les yeux dans les yeux avec votre adversaire plutôt que de fixer l'écran. Dans Quick Draw, un jeu de duel au Far West, le premier qui tire gagne. Autrement dit: tirer la Joy-Con vers le haut au bon moment et appuyer sur la gâchette. Citons aussi le tennis de table, dans lequel vous mettez votre capacité d'écoute à contribution. Un jeu rapide basé sur le son. La sensation d'étrangeté perdure à travers tous les mini jeux. Traire des vaches, bercer des bébés, répondre au téléphone: tous ces jeux de courte durée ne servent en fait qu'à présenter les fonctionnalités de la Switch à vos amis. Nintendo croit apparemment que ces mini-jeux ont du potentiel pour faire partie des jeux à boire, mais disons-le, si la barre n'est pas placée plus haut, ce sera l'échec assuré.

«1-2-Switch» doit plutôt être considéré comme un ensemble de démos techniques qui aident l'utilisateur à se familiariser avec le fonctionnement et la polyvalence des Joy-Con. «1-2-Switch» aurait dû être livré directement avec la console.

«Snipperclips»

Je n'ai pas eu l'occasion de tester ce jeu de puzzle à fond, mais de prime abord il m'a laissé une impression positive. Il se joue à deux. Chaque joueur s'arme d'une manette pour contrôler une des deux figures en papier. Le principe est de se découper l'un l'autre au moment où les deux figures se superposent. Avec la nouvelle forme de figure ainsi obtenue, les joueurs parviennent à résoudre différentes énigmes. Une fois, il s'agit de faire éclater des ballons, une autre de placer un crayon en équilibre pour le tailler ensuite. Cela peut paraître compliqué, mais il faut se montrer astucieux et la bonne humeur est garantie.

Service en ligne et accessoires coûteux

Le service en ligne de Nintendo sera à l'avenir payant. Au départ cependant, il restera gratuit. Vous en aurez besoin, pour des parties en multijoueurs avec vos amis, de «Mario Kart» ou «Splatoon» par exemple. Pas encore disponibles à l'époque de la Review, je n'ai pas été mesure de tester ces jeux.

La console virtuelle sur laquelle vous pourrez vous procurer les classiques de Nintendo reste accessible. Elle n'est néanmoins pas disponible pour le lancement. Il n'a pas été précisé jusqu'à présent si des réductions de prix sont prévues pour des jeux que vous avez déjà achetés sur cette plate-forme.

Pour les accessoires, il faudra mettre le prix. À commencer par le Grip de chargement, indispensable si vous voulez jouer avec le matériel tout en chargeant les manettes. Nintendo vend aussi séparément la manette Pro ou des Joy-Con supplémentaires. Une carte de stockage microSD peut aussi être fort utile.

Manettes
Switch Pro Controller
63,30
Nintendo Switch Pro Controller

Avec la manette Pro Controller, vous profiterez d'une expérience de jeu plus agréable, en particulier lorsque vous jouez sur une longue période de temps. Peut être utilisé en mode TV et table.

Difficultés au démarrage

Plusieurs testeurs se sont plaints de soucis de connexion au niveau des Joy-Con. Le problème a pu être cerné dans une certaine mesure sur le blog Eurogamer. Les principales causes étant une trop grande distance, une Joy-Con trop enveloppée, ou encore une interruption de contact avec la console lorsque le joueur tient la manette derrière son dos. Je n'ai moi-même pas rencontré ce genre de problème.

Au début, ma Switch se plantait dès que l'écran d'affichage se déconnectait. Un vague message d'erreur apparaissait alors me donnant pour instruction de procéder à une réinitialisation en appuyant pendant 12 secondes sur le bouton Power. Tout s'est mis à fonctionner correctement dès que les paramètres par défaut ont été réinitialisés.

Cela n'a pas été mieux pour un collègue qui testait également la Switch. Le dispositif n'a pas voulu se remettre en marche. Chez lui, le problème s'est résolu tout seul. Tout ceci s'est produit avant la première mise à jour que j'ai installée entre-temps.

Disponibilité

Nous avons reçu pas mal de précommandes et Nintendo nous a fourni un nombre limité de pièces, aussi vous trouverez encore peu de modèles à vendre au départ... qui seront bien sûr vite écoulés. Nous devrions toutefois recevoir continuellement des Switch et nous espérons ainsi pouvoir satisfaire tous nos clients dans les plus brefs délais.

En conclusion: sur la bonne voie

J'ai accueilli la Switch avec réserve. Le concept hybride fonctionne. En chemin, j'apprécie l'écran de belle taille qui me permet de jouer pendant des heures sur un «Zelda» pure souche. À la maison, je place la Switch sur le Dock et hop... le jeu se poursuit instantanément sur le téléviseur. Les Joy-Con techniquement abouties présentent la même flexibilité. Malheureusement, nous ne pouvons que regretter leur petite taille plutôt contraignante au niveau de la manipulation. L'appareil offre toutefois une bonne jouabilité dans toutes ses variantes (et il en existe plusieurs). Pour le lancement, le catalogue de jeux est relativement pauvre, mais «Zelda» figure parmi les must-have pour tous les fans de Nintendo. «1-2-Switch» par contre, s'avère décevant. Cette collection de mini-jeux aurait au moins dû être ajoutée gratuitement à la console. Un autre regret est l'absence d'une prise en charge d'un casque via Bluetooth, bien qu'un port pour écouteur a été prévu. Fort peu de précisions ont été communiquées à propos du service en ligne et les misérables 32Go de mémoire interne amènent également des questions.

Tout cela mis à part, Nintendo a réalisé un excellent travail de design sur la Switch. Cette console extrêmement séduisante présente en outre le charme et l'inclinaison typiques de Nintendo. Les fondements d'une brillante génération de consoles ainsi posés, j'attends maintenant avec impatience les jeux originaux qui seront proposés à l'avenir.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser (certains sont en allemand)

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Placeholder image
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 33 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser